Profil

The content on this page was translated automatically.

Le domaine de recherche sur l'enseignement et l'apprentissage des langues étrangères & Communication interculturelle constitue l'élément fondamental des études pour le professorat d'anglais à l'Université de Kassel. En outre, il propose des contenus d'études élémentaires pour les étudiants en BA et MA dans les filières d'études.

En collaboration avec les étudiants, le domaine de recherche, d'enseignement et d'apprentissage  examine en particulier des aspects tels que la qualité de la performance en langue étrangère dans un complexe de facteurs d'un enseignement exigeant sur le plan cognitif. L'accent est mis sur différentes méthodes d'enseignement et d'apprentissage, notamment dans des espaces d'apprentissage numériques, sur des approches culturelles comparatives (modèle GPS humain) ainsi que sur l'étude de facteurs accessibles via l'introspection et d'autres méthodes, tels que les processus d'apprentissage et de réflexion.

La recherche sur l'enseignement et l'apprentissage des langues étrangères & Communication interculturelle se consacre, en tant que science appliquée, au renforcement d'un lien théorie-pratique basé sur la recherche comme base pour la formation initiale et continue des enseignants, ainsi que pour les étudiants en commerce intéressés par la culture et les langues. 

Les étudiants se penchent de manière critique et réfléchie sur les aspects de contenu, de méthode et de politique éducative des questions de didactique et mettent en œuvre les compétences acquises dans les processus de planification, de mise en œuvre et d'évaluation de leurs propres cours d'anglais.

L'accent est mis sur la numérisation des espaces d'apprentissage des langues étrangères, sur le soutien numérique de la planification, de la mise en œuvre et de l'évaluation de l'enseignement des langues étrangères ainsi que sur l'étude numérique de ces processus sur .  L'opérationnalisation de la numérisation s'effectue à l'aide de thèmes concrets tels que, par exemple,  Multilinguisme et Language Awareness dans les paysages linguistiques, développement des compétences, hétérogénéité et différenciation interne, "Content and Language Integrated Learning (CLIL)" et "Études pratiques à l'école".

L'internationalisation est le fil conducteur de l'ensemble de l'enseignement et de la recherche et constitue une condition sine qua non pour le domaine.  Les cours sont systématiquement dispensés en anglais  et font appel à diverses langues d'origine et autres langues étrangères afin de faire prendre conscience de la grande valeur des "linguistic funds of knowledge" dans des communautés d'apprentissage hétérogènes. Des partenariats avec des universités à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE et des conseils avisés aux étudiants en vue de leur éventuel séjour à l'étranger.

En anglais/américain : recherche sur l'enseignement et l'apprentissage des langues étrangères et communication interculturelle, on étudie en particulier des aspects tels que la qualité de la performance en langue étrangère dans un complexe de facteurs d'un enseignement exigeant sur le plan cognitif. Suite à PISA, il s'agit ici d'étudier précisément les facteurs conditionnels qui sont responsables de la réussite de l'apprentissage. Les différentes méthodes d'apprentissage, l'utilisation des médias, etc., ainsi que des facteurs plus accessibles par introspection, tels que les processus d'apprentissage et de réflexion (style d'apprentissage, type d'apprentissage, stratégies d'apprentissage), tels qu'ils ont été étudiés par exemple dans ADEQUA (Finkbeiner, Knierim, Smasal, Ludwig, 2011), sont au centre de la réflexion. En outre, les styles de traitement spécifiques à la culture sont considérés comme des facteurs déterminants importants (Finkbeiner, 2009).

Un aspect important réside dans la qualification des étudiants en tant qu'apprenants, enseignants et chercheurs (modèle Learner-Moderator-Researcher-Plus ; Finkbeiner, 2001, 2004). Pour ce faire, ils doivent être formés à la fois à la stratégie d'enseignement/d'apprentissage, au diagnostic et à l'évaluation, ce qui est possible par exemple en découvrant, en examinant et en développant des matériaux d'enquête, des critères d'observation, l'analyse de textes, l'analyse de l'enseignement, l'analyse et la reconstruction des processus de pensée. Un atelier d'étude intégré (ISW) et un laboratoire de recherche en linguistique/linguistique appliquée sont disponibles à cet effet. En outre, la réflexion sur sa propre biographie d'apprentissage et sur sa propre activité d'apprentissage et d'étude est un champ de recherche important afin de pouvoir construire une conscience métacognitive concernant ses propres processus d'apprentissage (Schmidt & Finkbeiner, 2006 ; Finkbeiner & Lazar, à paraître en 2012 ; Finkbeiner & Knierim, 2008 ; Wilden, 2008).