Art et société

The content on this page was translated automatically.

Art et société décrit un champ interdisciplinaire de recherche sur l'art et ses relations avec la société.

L'accent est mis sur la confrontation publique et discursive, scientifique et réflexive, linguistique et communicative et esthétique avec l'art contemporain ainsi que sur les questions des attentes de la société vis-à-vis de l'art dans le contexte des expositions. Cette discipline se consacre en particulier aux pratiques esthétiques et aux processus curatoriaux et artistiques qui reflètent les bouleversements et les continuités de la société. Il prend en compte les paradigmes théoriques et la production culturelle correspondante dans leurs contextes socio-historiques et épistémiques et remet en question les canons établis qui témoignent des processus de négociation du passé et du présent, des institutions et des politiques, des sociétés et des savoirs.

À l'aide de formes, de formats et de pratiques esthétiques, il s'agit d'étudier les relations entre la culture en tant qu'identification et la culture en tant que processus d'interdépendance globale. Outre les archives documentaires, les expositions universelles d'artet leurs processus respectifs de réception, de circulation et de production, l'accent est donc mis sur la théorisation et les termes et concepts correspondants des débats artistiques mondiaux et locaux. Le domaine s'occupe concrètement du rôle de l'art dans la revendication des droits de l'homme, ainsi que des dimensions esthétiques des exigences normatives en général. Cela concerne par exemple le rapport entre l'art et le droit ainsi que l'art dans la résistance. D'autres points forts sont l'histoire de la documenta, la théorie et l'histoire de l'époque contemporaine et moderne et de sa globalité ainsi que les écologies esthétiques dans l'art et la littérature.

(opens enlarged image)

Akram Zaateri : Le panorama du désert&nbsp ;(2007)

Événements 2024

Liliana Gómez | 28.06.2024 10-12h

(opens enlarged image)

Transiciones en disputa. Prácticas, estéticas, políticas

10 et 11 juin 2024 Universidad Nacional de Colombia, Bogotá

Programme : http://www.calas.lat/sites/default/files/programa_transiciones_1.pdf

En collaboration avec la Fachschaft, le département Art et société de la germanistique a organisé une série de manifestations sur les perspectives d'avenir pour les germanistes au semestre 24. Trois soirées seront consacrées aux perspectives professionnelles, afin de montrer aux étudiants quels sont les champs professionnels variés et passionnants qui s'ouvrent aux germanistes.

C'est pourquoi nous avons invité des représentants de la Literaturhaus Kassel, du Staatstheater Kassel et du Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD) à présenter le travail culturel et scientifique de ces institutions, qui est souvent assuré par des germanistes.

(opens enlarged image)

Liliana Gómez | Liquid Turn : New Approaches from Environmental Aesthetics, vendredi 26.04.2024 13-14h.

Liliana Gómez :"'Who's Afraid of Representation ? Dissonant Archives and the Aesthetics of Dissent in Art", 26-27 janvier 2024, Université de Regensburg

 

(opens enlarged image)

Liliana Gómez : "Critical ecologies. Configurations esthétiques du passé agraire des paysages du Moyen-Orient", 24.-25. octobre 2023, Tunis                                                               https ://extractivism.fr/en/activities/workshops-conferences-en/extractivism-flying-academy-tunisia-2023-international-conference-2/

4-15.09.2023 | ART ET SOCIÉTÉ

Bogotá, Colombie
L'Université de Kassel, en coopération avec l'Universidad del Rosario, Escuela de Ciencias Humanas, et documenta Institut Kassel, invite les étudiants en master et doctorat, les artistes et les membres engagés des divers domaines des sciences humaines et des arts à poser leur candidature pour une école d'été internationale qui se tiendra du 4 au 15 septembre 2023, dans la ville de Bogotá, Colombie.
L'école d'été est soutenue par le CAPAZ - German-Colombian Peace Institute -, le CELA - Centro de Estudios Latinoamericanos de l'Université de Kassel, et le DAAD - German Academic Exchange Service.

Plus d'informations

(opens enlarged image)

Série de conférences Modernités mondiales

Modernités mondiales

Liliana Gómez, Dr. Charlotte Bank, Lada Nakonechna

Depuis le tournant du siècle et le soi-disant "tournant global" dans l'histoire de la culture, la notion de modernité comme phénomène purement occidental a été largement critiquée et l'importance de repenser la modernité comme globale et interconnectée a été soulignée par de nombreux auteurs. Que l'on choisisse de parler d'"autres" modernités, de "modernités globales", de "modernités multiples", de "modernités alternatives" ou de "modernités non occidentales", la nécessité de redéfinir ce phénomène qui n'a laissé aucune région inchangée et d'étudier ses liens historiques avec le colonialisme et l'impérialisme reste plus importante que jamais. Dans le domaine de l'histoire de l'art plus spécifiquement, cela a conduit à de nombreux projets de recherche et à des publications qui se sont concentrés sur la production artistique en dehors des centres artistiques de l'Ouest, tout en gardant à l'esprit la nature interdépendante de la scène et du marché de l'art international et mondial. Comme l'a soutenu Piotr Piotrowski, l'histoire de l'art doit être horizontale et ouverte à toutes les périphéries ainsi qu'aux anciens centres.[2] Cette approche est perceptible dans le travail de nombreux historiens de l'art, qui ont examiné l'émergence de mouvements artistiques locaux et les approches théoriques de lieux situés en dehors des centres occidentaux, ainsi que les efforts éducatifs, chaque étude ajoutant à notre compréhension de l'histoire de l'art moderne comme un champ d'étude global riche et varié.

 

Avec cette série de conférences, nous examinerons l'historiographie de l'art en tant que partie intégrante des processus globaux de modernisation et inviterons des spécialistes de différentes régions du Sud global et de l'Europe de l'Est dont les travaux sont et ont été essentiels à ces débats, afin de discuter de la manière dont les notions de modernité ont façonné les pratiques artistiques tout au long du XXe siècle.

 


[1] E.g. Appadurai, A., Modernity at Large, Cultural Dimension of Globalization, Minneapolis/Londres : University of Minnesota Press, 2010 (1996) ; Chakrabarty, D., Provincializing Europe : Postcolonial Thought and Historical Difference. Princeton : Princeton University Press, 2000 ; Gaonkar, D. P. (ed.), Alternative Modernities, Durham & London, Duke University Press, 2001 ; Mitchell, T. (ed.), Questions of Modernity. Minneapolis : University of Minnesota Press, 2000.

[2] Piotrowski, Piotr : Dans l'ombre de Yalta. Art and the Avant-garde in Eastern Europe, 1945-1989, trans. Anna Brzyski, Londres : Reaktion Books, 2009

 

 

plus >>